Il était une fois... Et après ?

Note d’Intention


Les héros sont un peu déglingués, cernés, usés.
La Reine des Neiges est embourbée, Robin des Bois est piégé dans l’industrialisation… Juste quelques notes dans leur costume nous rappellent leur clinquant d’autrefois. Ils ont de dures luttes à mener. Les humains sont trop pris dans leur course effrénée au progrès pour prendre soin d’eux et de leur planète commune. Mais ils n’ont pas perdu leur vitalité et leur lumière.
Ils ont gardé leur coeur et leur âme d’enfant. Le jeu repose sur l’énergie du dernier souffle.
C’est la passion des personnages qui va sauver le monde des contes. Mais aussi leur naïveté et leur sens de l’utopie. Cela implique un jeu physique au rythme resserré. Les personnages sont hauts en couleurs, ceux qui viennent du pays des contes sont masqués.
Le conteur, sorte de « créateur » déjanté, appuie ses explications hautement scientifiques par des manipulations d’objets qui prennent vie : vieux jouets en bois abîmés, matériel de récupération.
Nous soulignons ainsi ce moment de transition dans lequel nous nous trouvons
aujourd’hui. Où l’on pourra se reconnaître et d’où peuvent naître les plus belles intentions humaines : l’entraide, les forces intuitives, la puissance du coeur.
La musique qui traverse la pièce évoque l’ambiance des contes :
fantasmagorique. Mais elle aussi est comme boiteuse, déglinguée, étirée. Une
voix d’ange soutenue par un bruit de crécelle ! La scénographie est à l’image de ces vieux chapiteaux désuets et délavés - mais encore très jolis - plantés dans des terrains vagues boueux, au bord d’une voie ferré… : un îlot de rêve en résistance dans un monde asphyxié !


LES SANS CHAPITEAU FIXE
Contact : 06 84 99 19 77